31 janvier 2019

Le CMS Lecourbe accueille le comité de pilotage national de la transformation de l'offre médico-sociale

C'est sous la présidence de Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, et Frédéric Bierry, président du département du Bas-Rhin et de la commission solidarités et affaires sociales de l'Assemblée des départements de France, que s'est tenu au sein du CMS Lecourbe, le deuxième comité de pilotage national relatif à la transformation de l'offre d'accompagnement des personnes en situation de handicap.

Tous les acteurs de cette transformation étaient représentés : services de l'État, collectivités territoriales, maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), associations représentant les personnes en situation de handicap, associations et fédérations gestionnaires.  

Le choix du secrétariat d'état d'externaliser le comité de pilotage au CMS Lecourbe, procède de la volonté de mettre en exergue des initiatives innovantes telle que la Maison des Répits Villa Grenadine créée par l'établissement, qui accompagne depuis son ouverture, les parcours de vie de 120 enfants en situation de handicap dont 20 dits "sans solution" et permet au couple aidant-aidé des moments de répits personnalisés. Le CMS Lecourbe a été invité à présenter les caractéristiques de sa transformation et faire un focus sur les dispositifs de répits mis en place. Garance, jeune accueillie à la Villa Grenadine, a témoigné sur son projet de vie vers une autonomie accompagnée, et Laurence Hyvernat, maman de deux enfants également accueillis, a partagé le ressourcement apporté par cette maison de week-end et de vacances dans le parcours de vie familial.

Parmi les autres réalisations inspirantes, on peut également citer les coordonnateurs de projet et de parcours portés par la Fondation OVE, les assistants au projet de vie du Centre de ressources régional de l'association Trisomie 21 de Nouvelle-Aquitaine, le pôle enfance lillois d'APF France handicap et le logiciel intitulé Expressions de l'Apajh pour aider les équipes à recueillir les attentes et souhaits de la personne accompagnée.

Le plan d'action 2019-2022 a été présenté avec plusieurs axes prioritaires dont le suivi de la transformation avec des indicateurs spécifiques de suivi, la poursuite de l'enrichissement des réponses inclusives, l'assouplissement du cadre pour lever les freins administratifs et organisationnels, la fédération des acteurs et la formation des professionnels, le déploiement de la démarche des territoires 100% inclusifs.

En fin de séance, l'assemblée s'est répartie dans 3 ateliers de travail pour réfléchir autour de la sémantique de la transformation de l’offre médico-sociale. En lien avec ses camarades de l'Institut d'Education Motrice et son orthophoniste, Garance a porté devant le Ministre, le vocable rénové et simplifié proposé par son groupe.